mardi 10 juillet 2018

Coup de gueule : on n'est pas des numéros !

Parce qu'il y a des jours comme ça où l'on a besoin de râler et de dire MERDE au système ! Et l'adoption... quel système !!!

 Lorsque nous avons candidaté en janvier dernier auprès de différents OAA, il y en avait une en particulier qui était particulièrement exigeante. Il fallait qu'il y ait "exactement cette phrase" dans la notice, il fallait envoyer notre dossier de candidature en 4 exemplaires (!!!), il fallait, il fallait, il fallait.

Tous les autres OAA nous ont demandé soit un exemplaire papier soit une candidature envoyée par mail. Tous ceux là nous ont répondu très rapidement.
Le premier n'a toujours pas répondu. Ils n'a même pas accusé réception du dossier.

Alors, oui les OAA sont tenus pour la plupart par des bénévoles, oui ils reçoivent énormément de candidatures mais avec certains on a vraiment  l'impression d'être des numéros et pour le coup là... il semblerait que cet OAA ait oublié notre numéro !

Je ne raconte pas cela pour me plaindre (vu notre chance ce serait indécent) mais simplement pour dire que ce matin j'ai pris la petite revanche pour tous les parents en attente, qui n'obtiennent pas de réponse. J'ai envoyé un petit mail leur disant que malgré le fait que nous n'ayons ni réponse ni même le moindre accusé de réception, nous tenions à les informer que nous ne maintenions pas notre candidature. Ok, on est des numéros, ok ils nous tiennent par les coucougnettes mais ce n'est pas une raison pour oublier d'informer les gens que :
- les adoptions dans ce pays sont un peu en standby,
- ils ne peuvent pas prendre de nouveaux dossiers
- ils nous gardent sous le coude au cas où
- ils n'aiment pas notre dossier...
Bref, on n'est pas des numéros !

En ce qui concerne tous les autres OAA que ce soit Orchidée Adoption, Enfant du Monde, Enfants de l'espérance, Lumière des enfants, nous avons eu des contacts avec des personnes attentives, ouvertes, respectueuses et professionnelles. Initialement, nous avions candidaté dans cet OAA (que je ne citerai pas :)), parce que nous avions eu des échos très positifs de leur professionnalisme, de leur sérieux etc. Au final, ce sont les seuls à ne pas avoir encore répondu.... certainement parce que leur professionnalisme et leur organisation très centralisée ne leur permet pas. Nous perdons l'humain donc au profit du sérieux... Dommage, dommage... Les deux son pourtant tout à fait compatibles a priori.




jeudi 28 juin 2018

Dernière nouvelle pour aujourd'hui

Je pense que ça y est nous pouvons officiellement le dire : notre second petit bout viendra..................................(roulement de tambour)......................... d'Afrique ! 
Et oui... nous sommes comme ça... un peu dingues sans doute ! La réflexion a été longue et la décision très innatendue même pour nous. C'est Big BB M qui a fait pencher la balance. Il veut un petit frère (la soeur est en négociation) "comme lui" mais avec des cheveux comme maman" (comment dire.... euh... ça va être relativement compliqué mon ptit coeur  ! !).
 Et puis, malgré nos mésaventures, c'est vrai que c'est notre choix de cœur... il n'y a pas photo comme on dit. 
Nous avons eu une proposition de pays par notre OAA mais comme rien n'est officiel et que la démarche est un peu particulière, pour le moment nous ne pouvons rien dire :)

Voilà pour les nouvelles...


Des parents circassiens

Et oui... vous ne connaissez pas ce mot "circassien" ? Alors vous êtes comme moi il y a 1 an... et du coup je me sens moins inculte !
Cela dit, même le Larousse en ligne ne connait pas hein !
"se dit des habitants de Circassie". Avec ça... tu peux toujours chercher... parce que la Circassie personnellement... je ne connais pas ! La Circassie est dans le Caucase a priori.
Enfin bref, là n'est pas réellement le sujet de cet article !
Circassien, dans ce contexte, est employé pour parler de parents qui se prennent pour des artiste de cirques (des artistes circassiens donc !). Si si c'est un vrai terme !

En ce moment, comme je le raconte dans mon précédent article, nous sommes en pleine lutte avec l’Éducation Nationale mais aussi un peu avec notre fils. A la maison, tout va bien (je simplifie !), à l’École c'est un peu mieux... mais nous sommes loin de l'épanouissement total et du désir d'apprentissage. Le jeu c'est tellement mieux !

Donc... pour faire simple nous cherchons des prétextes pour "évaluer" le niveau d'acquisition de notre petit bout, qui, auprès de la maitresse fait comme s'il ne savait rien faire du tout....
Cela donne lieu parfois à des scènes assez absurdes... comme par exemple deux parents qui RAPent  l'alphabet pour faire rire leur fils et le détendre... puis, qui, pour lui faire deviner des lettres, lui dessinent sur la plante des pieds avec le doigt. Et bien, croyez-le ou non, notre bigbb M est capable de deviner des lettres sans les voir juste en sentant leur dessin sous les pieds alors que sur le tableau il fait un blocage total ! Helen Keller AU-SECOURS !!!

Ce petit, il a les outils, son cerveau fonctionne mieux que bien, mais son estime de lui est tellement moche qu'il se saborde systématiquement avant de commencer. Et quand bien même il se décide à rentrer dans le jeu des devinettes avec papa, il répond du bout des lèvres et à voix basse pour ne pas qu'on l'entende s'il se trompe. Cela donne des séances très militaires avec papa qui dit (quand on connaît le papa c'est comique... le contraire d'un militaire) : "plus fort !" "encore ! Je veux t'entendre le dire plus fort ! N'aie pas peur !!".  Et BigBB M qui se prend au jeu !

Et bien toutes ces petites victoires ont quelque chose de magique.... Elles sont très dures à obtenir et nous espérons que cela ira mieux l'année  prochaine. En attendant, qu'est ce qu'on se marre ! Le jeu et l'humour... un cocktail détonnant !

Des nouvelles du front Education Nationale

Demain est un gros jour pour nous ! Nous allons être passés à la moulinette de l'EN au rectorat.
Nous avons demandé le maintien de Big BB M en grande section pour qu'il ait le temps, qu'il soit prêt le moment venu de passer au CP. Pour l'instant ce n'est pas du tout le cas.
Mais pour ça... il faut se battre : écrire une lettre de recours et attention pas une simple lettre. Ils ne le précisent pas mais si tu écris un gentil petit courrier "Madame, Monsieur, nous souhaiterions que notre fils xxxx soit maintenu en GS pour la rentrée prochaine parce qu'il n'a pas encore le niveau requis et bla blab", cela ne suffira pas. Il faut rédiger un argumentaire. Le notre s'étale sur 3 pages et nous avons espoir qu'il soit lu car nous y avons mis nos tripes. Nous y avons adjoint le bilan psychomoteur, une lettre de la psychologue et tout le dossier scolaire. Tous se rejoignent pour dire que Big BB M n'est pas assez mature pour le CP. Cela dit cela ne présage en rien la décision de la commission d'appel. Il se peut fortement que l'on nous refuse le recours. C'est aussi pour cela que nous allons demain matin soutenir notre demande oralement.
Nous avons traversé des aventures téléphoniques assez mémorables à ce sujet dernièrement. Un vrai sketch (précision  : le but de notre appel était de savoir à qui adresser un courrier pour compléter notre dossier de recours) :

Appel à la circonscription de ville1:
- Bip Bip Bip... Personne ne répond.
Appel au rectorat (je tombe sur une ancienne collègue plutôt gentille ) :
- Bonjour, je souhaiterais verser une pièce au dossier de blablablaxxxx, est ce possible et si oui à qui dois-je l'adresser ?
- Alors, ce n'est pas ici, il vous faut joindre votre référent de circonscription à ville2.
- Ah très bien, merci beaucoup ! Bonne journée (la fille de bonne humeur et qui croit qu'elle va aboutir)
- Bip bip bip....Bonjour, je suis la maman de xxx scolarisé en GS à ville3, nous passons en commission le xxx et je voudrais savoir s'il était possible de verser une pièce à son dossier et à qui l'envoyer.
- Ah mais vous ne dépendez pas de la circonscription de ville2 Madame...
- (Dans ma tête : rhooo pu****** .... ) Ah d'accord. Mais de quelle circonscription alors ?
- Alors, je ne sais pas... Tout dépend de quel collège vous dépendez... (comme l'impression d'être dans le bâtiment des fous des 12 travaux d'Asterix)
- Euh... mon fils est en marternelle en fait...
- Oui mais c'est pas grave, tout dépend du collège qu'il fréquentera (dans 6 ans ?!!!)
- Je crois que c'est ville1 pour le moment mais ils sont en train d'en construire un à ville4 donc a priori il ira à ville4.
- C'est pas grave, vous dépendez bien de ville1. Voici le numéro : xxxxxxxxx
- Ok super ! Merci madame et bonne journée :-)
- Bonjour Madame (c'est toujours des dames !), re blablablablabla blablabla.
- Ah désolée Madame, en fait ce n'est pas possible... Il vous faudra apporter le document le jour J.
- D'accord, je vous remercie (et je kiffe l'Education Nationale)
- Bonjour, vous êtes sur le répondeur du R.A.S.E.D. Vous pouvez laisser un message à l'attention de la psychologue scolaire ou des enseignants spécialisés.
- Bonjour, je suis Mme xxxx, maman blablabla. Je vosu appelle pour avoir des conseils sur la manière d'appréhender la commission départementale d'appel sur les conseils de la Directrice de l'école de ville3. Vous pouvez me joindre au 06 xxxxxx.
VOILA VOILA.... Je ne râle pas... je rigole... Et je m'inquiète aussi.. Parce que de l'extérieur c'est chiant... mais de l'intérieur... Qu'est ce que ça doit être d'y travailler ?
A mes copains qui y travaillent ou qui en dépendent... Chapeau bas ! Et en plus je n'ai eu que des gens aimables donc je ne peux même pas dire qu'ils font ch**** !!!

samedi 24 mars 2018

L'heure du choix.... la chance d'avoir ce choix...

Nous avons reçu des réponses à nos envois de candidatures aux OAA moins d'une semaine après ! Enfin 3 réponses sur 5 ! Les 3 étaient positives... enfin plus précisément l'une était ok pour Haïti (mais nous avions candidaté sur un autre pays). C'est nous qui étions moins d'accord. Nous ne nous voyons pas du tout aller rencontrer notre enfant, passer 15 jours sur place avec lui puis revenir en France et attendre 1 à 2 ans avant de retourner le chercher. Inenvisageable dans nos petites caboches. D'ailleurs on se demande comment les autorités Haïtiennes peuvent envisager cela... L'enfant rencontre ses parents et hop un petit abandon de plus ! C'est pas grave chéri on reviendra te chercher dans un an ou deux !
Bref Haïti non ! Et quand on peut choisir c'est encore plus facile de dire "non" c'est certain...
Puis nous avons été invité à des entretiens ou réunions par les 2 autres OAA afin de voir si notre profil pouvait leur convenir.
Après entretien, questionnaire et tout le toutim... nous avons été retenu et nous avons choisi. Nous savons donc maintenant sur quel continent nous adopterons notre second petit bout. Nous attendons maintenant la suite... avec une impatience folle... Nous avons l'air serein mais en vrai c'est explosif à l'intérieur :-)

Il y a 5 ans jour pour jour, nous apprenions l'existence d'un petit garçon de 7 mois. C'était le 24 mars 2013. Ce matin je réfléchissais (oui oui !) et me disais "mais comment avons-nous fait pour tenir plus de 3 ans ?".... C'est ce 24 mars 2013 qui fait que l'on a tenu... Ce jour là, nous sommes devenus parents. Nous ne savions pas ce que cela impliquait, quelles joies nous vivrions plus tard avec lui... Et heureusement car nous n'aurions pas tenu... ou dans la souffrance extrême ! Aujourd'hui que nous connaissons ce qu'est le bonheur d'être parents, je n'arrive pas à concevoir une attente de 3 ans telle que nous l'avons vécu. Quand on sait ce que l'on manque, le manque est encore plus difficile... Enfin, c'est mon sentiment...

C'est très difficile pour nous de nous projeter avec un OAA et un pays. Nous avons une peur sourde qui nous anime. Celle de revivre une histoire comme celle que nous avons vécu avec la RDC. Même si nous faisons partie de ceux qui ont eu la chance d'enfin rencontré leur enfant, notre confiance est sacrément émoussée. Notre choix a été très difficile et il est encore aujourd'hui source d'incertitudes et donc d'inquiétudes....

Je ne peux en dire plus sur ce choix pour le moment mais bientôt peut-être...

vendredi 16 février 2018

C'est parti !!

Ça y est ! Le graal est enfin arrivé aujourd'hui après une attente insurmontable (au moins !). Et oui... nous avons beau avoir connu l'attente la plus longue de notre vie avant l'arrivée de Big BB M, nous sommes toujours aussi impatients !
Le conseil départemental a donc accepté la modification de notre notice.
Nos dossiers de candidature étaient prêts, archi prêts, ils partiront donc demain par la poste. Il n'y a plus qu'à espérer que nous retenions l'attention d'un OAA.
Big BB M a déjà annoncé à toute l'école qu'il allait avoir un petit frère qu'il appellerait Tom. Papa et maman sont moyennement d'accord et moyennement confiants !
Nous voilà repartis pour l'attente... Celle des réponses. Viendra ensuite, nous l'espérons, celle du coup de fil tant attendu... Advienne que pourra !